Accessibilité numérique des contenus pédagogiques dans Moodle 4.0.

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de l’accessibilité numérique des contenus pédagogiques dans Moodle 4.0. Nous allons voir ensemble comment évaluer et améliorer l’accessibilité dans Moodle pour ne pas laisser des apprenantes ou des apprenants en chemin.

Dans un premier temps, nous donnerons une définition de l’accessibilité numérique et pourquoi est ce important de la mettre en œuvre. Ensuite, nous regarderons les dispositions légales dans le monde, dans l’Union Européenne et en France. Puis, nous explorerons les fonctionnalités proposées par Moodle pour se mettre en conformité. Enfin, nous proposerons des solutions pratiques pour améliorer l’accessibilité numérique des contenus pédagogiques dans Moodle 4.0.

Dans cet esprit, vous trouverez aussi des liens vers des ressources externes pour approfondir le sujet.

Qu’est-ce que c’est ?

Pour commencer, Wikipédia décrit l’accessibilité numérique comme étant la mise à la disposition de tous les individus, quels que soient leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales, des ressources numériques.

Pourquoi est-ce important ?

Afin de se faire une idée plus précise de cette problématique, vous pouvez regarder cette vidéo.

Source Atalan https://www.youtube.com/channel/UCwOI-u4rDlmTrngAw4Qb_hA

De quoi parle-t-on ?

Logo handicap auditif

Handicap auditif : les personnes ayant une déficience auditive sont malentendantes, sourdes ou sourdes-aveugles. Pour certaines, le handicap s’accompagne d’un problème d’élocution et de compréhension écrite.

Le sous-titrage ou la transcription des contenus audios/vidéos permettent aux personnes malentendantes d’avoir accès à l’information.

Logo handicap  visuel

Handicap visuel : les personnes malvoyantes, aveugles, ont une anomalie de la vision. En fait, il existe plusieurs types de malvoyance qui peuvent être moyens ou sévères (comme le daltonisme, la rétinopathie, la cécité, etc).

Grâce à des lecteurs d’écran et une plage braille associée, les personnes non-voyantes peuvent naviguer sur les supports numériques accessibles.

Logo handicap cognitif 

Handicap cognitif : les personnes souffrantes de troubles affectant la lecture, le langage, la mémorisation, l’attention, la réflexion et la perception, utilisent les outils digitaux.

Il faut leur fournir autant d’aides à la consultation qu’à la navigation possible.

Logo handicap moteur

Handicap moteur : De nombreuses personnes à mobilité réduite ne peuvent pas utiliser la souris. Elles ont des aptitudes limitées pour mouvoir des parties du corps, à se déplacer, etc.

Pour naviguer sur Internet, elles utilisent des claviers adaptés ou le clavier classique.

Améliorez l’expérience utilisateur.

En fait, avoir des contenus de formations respectant les règles d’accessibilité représentent une opportunité pour améliorer l’expérience de tous les utilisateurs et apporter un meilleur service à vos clients. Par exemple, une personne souffrant d’une simple fatigue visuelle sera heureuse de pouvoir changer la mise en forme d’un texte. Une autre personne se trouvant dans un environnement bruyant serait ravie d’activer les sous-titres des vidéos.

Pensez aux séniors.

  • Les seniors, plus de 55 ans, représentent 18 millions de personnes en France.
  • 85 % d’entre eux souffrent de problèmes de vue.
  • C’est un marché en pleine croissance !

Ne les oubliez pas lorsque vous travaillerez à l’accessibilité numérique des contenus pédagogiques dans Moodle 4.0 !

Comment est-elle évaluée ?

Dans le monde :

Avant tout, l’Organisation des Nations Unies fixe le cadre général dans lequel s’inscrivent les législations nationales grâce à la Convention Relative aux Droits des Personnes Handicapées (CRDPH), adoptée le 13 décembre 2006. Ensuite, La France a ratifié la CRDPH le 18 février 2010.

Puis, l’Union européenne a rappelé ce cadre aux États membres et publié, le 2 décembre 2016, une directive relative à l’accessibilité des sites internet et des applications mobiles des organismes du secteur public, entrée en vigueur le 22 décembre 2016.

Par ailleurs, le World Wide Web Consortium (W3C) développe des standards internationaux pour le web : HTML, CSS et bien d’autres. Il produit les Règles pour l’accessibilité des contenus Web (WCAG)

En France :

Il faut dire, que quand on parle d’accessibilité numérique en France, on fait souvent référence à la loi dite « loi Handicap » du 11 février 2005. Enfin, en 2016, la loi République Numérique est venue mettre à jour cette réglementation.

De plus, il est aussi souvent question du Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA). En fait, le RGAA est basé sur les niveaux définis par les recommandations internationales d’accessibilité numérique WCAG.

Par ailleurs, nous vous proposons de tester la conformité de votre site en suivant ce lien vers l’outil de conformité d’accessibilité des sites Web d’Orange.

Maintenant, observerons comment nous pouvons améliorer l’accessibilité numérique des contenus pédagogique dans Moodle 4.0 en tenant compte de tous les handicaps :

Dans Moodle :

Déjà, Moodle est le système d’apprentissage en ligne le plus fiable au monde, utilisé par plus de 250 millions d’apprenants dans le monde.

Ensuite, Martin Dougiamas, PDG et fondateur de Moodle, a déclaré : “L’accessibilité pour tous a été une préoccupation constante pour le LMS Moodle en tant que plateforme d’apprentissage au fil des ans et, par conséquent, nos outils comprennent une gamme de fonctionnalités d’accessibilité conçues pour aider à tenir compte des différences individuelles, conformément aux meilleures pratiques internationales.”

Logo W3C WAI AA WCAG 2.1

Le dernier audit d’accessibilité du LMS Moodle démontre sa conformité AA du standard WCAG 2.1.

Cependant, la manière dont les utilisateurs créent et, ou téléchargent du contenu pédagogique multimédia a un impact sur leur accessibilité. Comment rendre tout cela accessible pour tout le monde ?

Comment améliorer l’accessibilité numérique des contenus pédagogiques dans Moodle 4.0 ?

Avant tout, un problème auquel nous sommes confrontés, c’est que le contenu téléchargé par les utilisateurs peut ne pas répondre aux exigences communes d’accessibilité numérique des contenus pédagogiques dans Moodle 4.0. Pour cela, nous disposons de plusieurs outils et méthodes de travail que nous allons voir maintenant.

Un guide de conception inclusif en version 4.0.

Déjà, nous avons ce guide : il met en évidence les principales façons d’utiliser les fonctionnalités de Moodle pour aborder les différents objectifs d’enseignement. Il propose aux conceptrices et aux concepteurs de formations (ou de cours dans le jargon Moodle) des conseils sur la manière de concevoir un cours inclusif et accessible en utilisant les fonctionnalités de Moodle 4.0. Il couvre les aspects liés à l’évaluation formative et sommative, à la communication, à la collaboration, à l’acquisition et au feedback des apprenantes et des apprenants. Il peut, aussi être utile pour les personnes qui doivent faciliter le travail des apprenants comme les tutrices et les tuteurs.

Nous nous sommes appuyés sur le travail de Gavin Henrick. C’est le fondateur de Brickfield Education Labs. Il a réalisé la version initiale de ce guide. Nous l’avons francisé et actualisé avec les nouvelles icônes de Moodle 4.0 .

Enfin, il est inspiré de l’édition 2012 du guide d’outils Moodle 2 pour les enseignants. (Le .pdf de la version anglaise).

Capture d'écran d'une partie du guide de conception inclusif en version 4.0.
Une vue partielle du guide de conception inclusif en version 4.0.

Rendre accessibles les contenus pédagogiques.

En premier lieu, lorsque l’on parle de contenus pédagogiques, on parle de contenus numériques multimédias, de texte, d’images, des vidéos, des interactions entre l’utilisatrice ou utilisateur et son écran, de TV, d’ordinateur ou de téléphone mobile.

Dans le but de découvrir des bonnes pratiques d’accessibilité numérique des contenus pédagogique dans Moodle 4.0, vous pouvez consulter les pages suivantes :

L’éditeur de texte ATTO de Moodle.

De plus, pour s’assurer de l’accessibilité numérique des contenus pédagogiques dans Moodle 4.0 l’éditeur de texte ATTO propose dans sa barre d’outil des boutons très utiles :

Capture d'écran du boutton vérificateur d'accessibilité de la barre d'outils de l'éditeur de texte ATTO

Vérificateur d’accessibilité. Ce bouton va vous permettre de vérifier certains paramètres comme le contraste, les tailles de titres, etc.

Capture d'écran du boutton d'aide au lecteur d'écran de la barre d'outils de l'éditeur de texte ATTO

Aide au lecteur d’écran. Ce bouton va vous permettre de vérifier vos contenus en vue d’être lus par un lecteur d’écran.

La boite à outils Brickfield.

Enfin, le plugin développé par Brickfield Education Labs permet de trouver, de corriger et d’assurer l’accessibilité numérique des contenus pédagogiques dans Moodle 4.0. Ce plugin a été développé pour fonctionner sur les versions 3.9, 3.10, 3.11 et 4.0 de Moodle. Il est disponible en français.

logo Brickfield

La boîte à outils d’accessibilité de Brickfield comprend l’analyse automatisée des cours Moodle. Elle vérifie le contenu de toutes les activités de base de Moodle. Elle génère ensuite un rapport avec la liste de toutes les erreurs d’accessibilité détectées. Elles sont ventilées par type de contenu ou type d’activité. C’est vraiment pratique pour mieux comprendre l’accessibilité globale des cours et les domaines qui doivent être améliorés. Une carte thermique est également produite pour aider les concepteurs et les conceptrices à prioriser le traitement des problèmes d’accessibilité.

Envie d’en savoir plus ?

Déjà, vous pouvez consulter notre page La boîte à outils d’accessibilité de Brickfield. Nous y détaillons cet outil intégré dans Moodle.

Et puis, nous pouvons aussi vous organiser une démonstration gratuite par visioconférence.

Alors, n’hésitez pas à nous contacter.

RSS
LinkedIn
Share
WhatsApp

Laisser un commentaire